Publications

  • Brochure d’information sur la Charte canadienne des droits des victimes – Association Québécois Plaidoyer-Victimes
  • Le dédommagement dans le contexte de la justice pénale – Jo-Anne Wemmers, Marie Manikis, et Diana Sitoianu (Juin 2017)
  • SI LES MÉDIAS VOUS APPELLENT: GUIDE À L’INTENTION DES VICTIMES D’ACTES CRIMINELS ET DES SURVIVANTS – Cette nouvelle publication bilingue (modifié décembre 2016) offre aux victimes de précieux renseignements sur les sujets suivants : ce qui capte l’attention des médias; l’impact des médias sur les victimes; les risques/avantages de parler aux médias; la technologie moderne; des conseils d’interaction avec les médias et les crimes notoires. Le Guide peut être distribué par la police, le personnel des services aux victimes, les organisations non gouvernementales et d’autres intervenants qui oeuvrent directement auprès des victimes d’actes criminels et des survivants. Le Guide est disponible en version papier ou électronique – veuillez contacter le bureau si vous voulez qu’on vous envoie les brochures par la poste pour les partager avec vos clients. Nous reconnaissons avec gratitude l’appui financier offert par le Fonds d’aide aux victimes du ministère de la Justice. Accédez à cette nouvelle ressource en français ou en anglais et faites-nous part de vos commentaires.
  • Travailler avec les médias : Guide a l’intention des fournisseurs de services aux victimes Canadiennes – Ce guide bilingue a été développé grâce au financement du Fonds d’aide aux victimes de la ministère de la justice (Mars 2011). S’il vous plaît utilisez cette nouvelle ressource en anglais ou en français et nous fournir vos commentaires.
  • Comprendre le système de justice pénale canadien : Guide pour les victimes
  • Le CCRVC est heureux d’annoncer que notre document intitulé « Rapport sur les mesures d’intervention répondant aux besoins des Canadiens et Canadiennes, victimes de terrorisme », est maintenant disponible en français à notre site Web. Il s’agit d’un rapport exhaustif dans lequel nous examinons le vécu de Canadiens et Canadiennes qui ont subi les répercussions des attentats terroristes d’Air India et du 11 septembre 2001, en plus de formuler des recommandations sur les façons dont tous les gouvernements peuvent mieux se préparer à répondre aux besoins des victimes et des survivants à la suite d’un attentat ultérieur en sol canadien ou ailleurs.
  • Le 4 juin 2007, le CCRVC a présenté son mémoire au Comité d’examen du Service correctionnel du Canada (SCC), comprenant une liste de 18 recommandations visant à améliorer la façon dont les victimes sont traitées par le SCC.

My name is Donna McCully.

It was always our wish to live in Jamaica in our dream home. So, in August 2012, my husband Sedrick Levine and I left Canada to move into our new home. We were thrilled to finally be starting the next chapter in our lives, in Sedrick’s beloved homeland. He bought a little bus and planned to operate tours for visitors to the island. I was helping him run this business venture, as part of our semi- retirement in Jamaica.

My life as I knew it was suddenly shattered when two masked men broke into our home on Sunday, November 17, 2013. Sedrick struggled with the men, allowing me to flee upstairs to call the police. His actions saved my life that day, and that of my father and his housekeeper, who were visiting us at the time. One of the masked intruders chased me upstairs and kicked in the bathroom door, but he stopped when he heard a gunshot from downstairs.

My husband Sedrick was killed that day and the men fled our home with a laptop. The Jamaican police have not yet found these men or charged them with killing my beloved husband. Their motive remains unknown.

This crime has completely changed my life. I suffer from Post-traumatic Stress Disorder now and have depression as a result. I came back to Canada, but I feel very isolated since this happened. These emotional scars may never heal.

I managed to find the Canadian Resource Centre for Victims of Crime by searching online one day. I didn’t know where to turn for help when I came home to Canada. The CRCVC has provided me with a lot of emotional support, which has been tremendously helpful. They’ve also written numerous letters to Jamaican officials seeking justice for Sedrick, as well as intervening with Canadian officials on my behalf. The office also helped connect me to a trauma therapist for counselling sessions too.

In order to try and make sense of what happened to Sedrick, it is my hope that others could support the work of the Canadian Resource Centre for Victims of Crime. There are so many other victims/survivors out there who also need their assistance.